Indic@Vet : un nouvel outil pour réduire le recours aux antibiotiques dans les filières porcine et avicoles

Ceva et Sanders, l’un des leaders de l’alimentation animale, ont uni leurs forces pour développer indic@Vet, un nouvel outil pour contrôler l’utilisation des antibiotiques chez les animaux d’élevage et évaluer les actions mises en œuvre, afin de réduire l’utilisation de ces produits.

Cette approche incarne parfaitement l’engagement de Ceva en faveur de l’utilisation rationnelle des antibiotiques, « le moins possible et juste ce qu’il faut » selon l’adage de Ceva. 

Lors de sa première année d’utilisation, l’outil a prouvé son efficacité pour aider les éleveurs à réduire l’utilisation des antibiotiques. Cette réduction est considérée comme cruciale, pour préserver l’efficacité des antibiotiques pour les humains et les animaux et, surmonter le problème croissant de l’antibiorésistance.

Indic@Vet (prononcez Indicavet) est une plateforme en ligne mise à la disposition des éleveurs et des vétérinaires. Elle associe l’utilisation des données de production et des données de prescription pour calculer l’utilisation optimale des antibiotiques, grâce à des approches standardisées développées par l’Agence européenne des médicaments.

En septembre 2016, après neuf mois de mise en œuvre de ce nouvel outil, l’usage des antibiotiques, dans les élevages utilisant Indic@Vet, a diminué de 23 % pour les volailles et de 49 % pour les porcs. Concernant le porc, la consommation de colistine – un antibiotique utilisé pour les infections gastro-intestinales, a été réduite de 42 %.

Quant à celle des fluoroquinolones, désormais classées en « antibiotiques critiques prioritaires » pour la santé humaine par l’OMS, elles ne sont plus utilisées.

Afin de permettre cette réduction de l’usage des antibiotiques, il est nécessaire d’élever des animaux sains dans les meilleures conditions possibles. Pour y arriver, il faut accorder de l’attention à cinq domaines complémentaires : une conduite d’élevage sécurisée, un régime équilibré, la biosécurité pour assurer un environnement de production plus propre, une utilisation rationnelle des médicaments et des alternatives efficaces aux antibiotiques.

La Gestion sanitaire durable est une approche globale, commune à toutes les filières de production de Sanders. Elle vise à réduire le recours aux antibiotiques en maîtrisant les bases de l’élevage en suivant 5 axes :  une conduite d’élevage sécurisée, une alimentation équilibrée, une biosécurité maîtrisée, une médication raisonnée et le recours à des alternatives aux antibiotiques. C’est autour du 4e axe sur l’usage raisonné qu’est né le projet Indic@vet® et la collaboration avec Ceva. L’objectif est de suivre les consommations d’antibiotiques des élevages. Car on ne peut faire évoluer que ce que l’on mesure précisément. Indic@vet® est un outil pédagogique qui permet d’instaurer un dialogue entre les éleveurs, leurs vétérinaires et de mesurer les bénéfices des actions mises en place autour des autres axes, les éleveurs les plus impliqués pouvant servir d’exemple pour les autres. C’est une démarche vertueuse d’autant plus importante que son but final est de préserver notre arsenal d’antibiotiques et leur efficacité en lien avec le concept « One health », ou une seule santé ”.

Stéphane Athimon
Directeur des secteurs animaux du Groupe Avril-Sanders

EnregistrerEnregistrer

Plus d'articles
The Human-Animal Bond. Friend or food?
  • Nous utilisons des cookies sur notre site web

    "Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement.